Voici ce que j'ai pour vous

Vincent Lefrançois

Voici ce que j'ai pour vous

HELLO

Je vous remercie de votre intérêt pour le 1er Club de la Coiffure à Domicile.

Mon objectif est de vous aider à bien mener votre projet en partageant avec vous mon expérience.

Je veux que vous puissiez vivre confortablement de votre métier, en toute sérénité, avec pour seule chose en tête de satisfaire la demande de vos clients.

Alors, voici ce que j’ai pour vous.

Dans mes articles vous découvrirez :

 Quels sont les avantages à travailler en tant que coiffeuses à domicile comparé au travail en salon.

  • Comment choisir le statut en fonction de votre expertise et de votre tolérance au risque.

  • Quelles sont les différences de rémunération entre le travail en salon et à domicile.

  • Comment utiliser les 5 piliers de notre méthode, pour constituer votre clientèle en un éclair.

  • Comment fidéliser votre clientèle pour vous assurer un revenu constant et prévisible.

Je partagerai également avec vous mes aventures dans la coiffure à domicile.

Mais d’abord permettez-moi de me présenter.


Je m'appelle Vincent Lefrançois et cela fait 28 ans que je permets à des professionnels de vivre de leur passion pour la coiffure.

Pourtant mes débuts dans la coiffure ont été chaotiques.

J’ai découvert le monde de la coiffure à 9 ans.

La mère de mon meilleur ami avait un salon de coiffure. Celui-ci est devenu notre quartier général après l’école.

Je me souviens encore du goût du pain au chocolat mêlé à l’odeur enivrante des produits capillaires…

Je me souviens aussi de la chaleur qui se dégageait de cet endroit et de la convivialité qui y régnait.

Même encore aujourd’hui, la coiffure est en quelque sorte ma madeleine de Proust.

Voici ce qui m’a tout de suite plu.

Le contact humain, la créativité, l’esthétisme… c’est un univers d’une richesse insoupçonnée par ceux qui ne sont pas tombés dans la marmite.

Je n’ai pas besoin de vous l’expliquer, je sais que nous nous comprenons.

Une fois le diplôme en poche, j’ai commencé comme tout le monde en salon.

L’expérience était enrichissante, j’y ai beaucoup appris mais pas assez à mon goût.

L’atmosphère y était bien différente de ce que j’attendais, et j’ai rapidement ressenti que quelque chose manquait...

J’avais soif d’indépendance et d’aventure.

De progression et de flexibilité.

J’avais besoin d’une relation plus authentique avec mes clients, d’avoir plus de temps pour eux, de les rencontrer dans leur univers…

C’est pourquoi en 1993 j’ai tout plaqué pour devenir coiffeur à domicile mais j’ai failli le regretter... 

Je vous mentirai en vous disant que c’était facile et que la vie était un long fleuve tranquille…

J’ai fait toutes les erreurs possibles et imaginables :

  • Je me suis rendu à la mauvaise adresse client,

  • J’ai oublié de prendre mon sèche-cheveux en rendez-vous

  • J’ai même oublié de mentionner mon nom, prénom et mon activité sur mon répondeur...

Toutes ces erreurs m’ont énormément appris en me forçant à être plus rigoureux et méthodique.

J’ai aussi rencontré des gens formidables, et d’autres moins…

Et si c’était à refaire je le referai, mais différemment.

J’agirai de façon précise, calculée et méthodique pour prendre le moins de risques possible et gagner un temps précieux.

Heureusement, j’ai appris de mes erreurs.

C’est d’ailleurs grâce à ces essais erreurs que j’ai développé une approche unique de la coiffure à domicile.

Ma façon de faire, que je peaufine depuis plus de 28 ans, permet à mes partenaires de réussir en un temps record. (Mais c’est un sujet que j’aborderai plus tard dans un autre article).

C’est pour ça que j’ai créé le premier club de coiffure à domicile de France.


Après près de 5 ans à exercer à domicile et à partager mon expérience avec d’autres confrères, beaucoup étaient intrigués par ma réussite.

À cette époque, il était normal de passer plus de 30 ans dans le même salon et les coiffeurs à domicile étaient encore des anomalies, des ovnis.

Et pourtant, déjà les coiffeurs à domicile avaient cette étiquette injuste d’être sur une voie de garage, et d’être moins compétents que les coiffeurs de salon.

Ce qui empêchait beaucoup de professionnels de la coiffure, de vrais passionnés, de se lancer pour être plus libres et indépendants.

Pour pouvoir perfectionner leur art et assouvir leurs ambitions sans sacrifier leur famille.

Rien que d’y repenser j’en ai encore la boule au ventre.

Voilà pourquoi j’ai décidé, en 1997, de fonder le GVL et le Club ensuite.

Au début, on m’a pris pour un fou. 

Mais je voulais changer cette situation, faire la différence, et permettre à tous ceux qui le voulaient de vivre de leur passion sans limites.

De pouvoir fonder une famille sans avoir à courir partout à cause des horaires de salon… Sans avoir à stresser de savoir qui pourra aller récupérer les enfants.

D’avoir un meilleur revenu et de meilleures perspectives d’évolution qu’en salon.

Et de soulager ceux qui s’étaient lancés en tant qu'indépendants, de tout le côté administratif qui les empêche de se concentrer sur l’essentiel…

Ainsi que de les protéger en leur offrant un statut beaucoup plus avantageux.

Et je dois vous avouer que le résultat a dépassé toutes mes espérances.

C’est toutes ces raisons, j'ai à cœur de vous aider et de vous accompagner dans vos démarches et vos réflexions.

Alors, voici ce que j’ai pour vous.

Je sais que vous avez beaucoup de questions et je vais y répondre.

Prochainement je vais publier un article par semaine pour vous conseiller et vous guider au mieux dans la réussite de votre projet. 

Dans les prochaines semaines, je vous parlerai de tous les avantages et les pièges à éviter pour exercer la coiffure à domicile...

Et des idées reçues qui m’insupportent le plus dans la profession.

Mais si vous ne voulez pas attendre, posez-moi toutes vos questions par e-mail.


Comme par exemple :

  •  Qu’est ce que je dois faire pour commencer et quels sont les prérequis avant de se lancer ?

  •  Quel statut choisir et comment cela se passe concernant l’administratif ?

  •  Quel salaire je peux espérer et en combien de temps ?

  •  Est-ce que je peux avoir la même protection sociale (mutuelle, assurance, congé maternité…) qu’un salarié en salon ?


Je serai ravi d’y répondre.

Mais si vous êtes dans une situation difficile ou que vous avez besoin de réponses et de résultats tout de suite...

 

Appelez-moi directement.

Vincent Lefrançois

04 83 93 94 61

vincent@club-coiffure-domicile.fr

Nous recrutons 500 coiffeurs et coiffeuses en 2021 et 2022 !