Le Club vu dans les médias : Une consécration avec ce reportage de TF1.

Vincent Lefrançois

Le Club vu dans les médias : Une consécration avec ce reportage de TF1.

 Le Club vu dans les médias : Une consécration avec ce reportage de TF1.

Avec une expertise de 20 ans, le Club de la Coiffure à Domicile by Vincent Lefrançois est cité en exemple à travers les médias. La chaîne TF1 a ainsi tenu à nous suivre en tant que pionnier et numéro 1 de l’accompagnement des coiffeurs et coiffeuses à domicile en France avec le statut de salarié. À travers ce reportage présenté par Claire Chazal, plongez au cœur de ce Club innovant pas comme les autres, à travers l’expérience d’une coiffeuse à domicile en Région Parisienne, dans les Hauts-de-Seine : Stéphanie, qui a travaillé en salon de coiffure pendant plus de 10 ans.

 Les premiers pas d’une coiffeuse à domicile...

 Lorsque l’on dit que la coiffure à domicile n’est pas très rentable, ce n’est pas le point de vue de tous. Plusieurs facteurs peuvent pousser une coiffeuse à se tourner vers la coiffure à domicile : 

Un quotidien sous pression et monotone en salon traditionnel, 

Un fort désir de liberté et la volonté d’être son propre patron,

La possibilité de pouvoir concilier en toute facilité vie privée et vie professionnelle,

Un changement qui peut bouleverser l’existance, comme la naissance d’un enfant, une situation de chômage après un licenciement, etc.

Mais pour démarrer une activité de coiffure à domicile, quelques investissements (même minimes) peuvent s’avérer nécessaires : 

Passer le permis de conduire pour ceux et celles qui ne l’ont pas,

Acheter une voiture neuve ou d’occasion pour effectuer les déplacements quotidiens et transporter le matériel de coiffure, qui reste quand même assez lourd et assez encombrant.

Dans l’exercice de leur activité de coiffure à domicile, les professionnels peuvent :

Se fixer un périmètre d’intervention aux alentours de leur domicile. Il est primordial de savoir optimiser les déplacements pour éviter de payer des frais superflus. Exemple : il faut notamment éviter des zones comme Paris aux heures de pointe, car entre le parking, l’essence et les embouteillages, on perd plus d’argent qu’on en gagne,

Fidéliser leurs clients à travers des brushings et séances de coiffure hebdomadaires, des offres prootionnelles... Mais surtout, la fidélité se gagne avec une qualité optimale des prestations. 

 Le choix de l’avenir avec l’affiliation au Club de coiffure by Vincent Lefrançois.

 Pour beaucoup d’employeurs de salons classiques, la coiffure à domicile « n’est pas ce qui marche le mieux ». De quoi décourager plus d’une coiffeuse qui souhaite remettre sa démission. Mais la vérité est tout autre. En réalité, contrairement aux idées reçues, la coiffure à domicile n’est pas faite que pour les « personnes âgées ». Une réelle clientèle existe, friande de facilité et de tranquillité, désireuse de prendre soin d’elle dans un cocon chaleureux et accueillant. 

Si on peut avoir des appréhensions au moment de démarrer, l’important est surtout d’être bien entouré. C’est pourquoi le Club existe. Pour se rassurer, la plupart des coiffeuses intègrent le Club de la coiffure à domicile by Vincent Lefrançois, d’envergure nationale. Leader dans l’accompagnement des professionnels de la coiffure, le Club leur assure une entière liberté, de la rentabilité et une pérennité dans l’exercice de leur activité. 

Le Club by Vincent Lefrançois offre une totale liberté et autonomie à ses professionnels pour gérer leur agenda, aussi pour choisir leurs lieux d’intervention. De quoi travailler sereinement et se consacrer à son cœur de métier, tout en bénéficiant du statut avantageux de salarié pour les coiffeuses.

Pour Stéphanie suivie par les caméras de TF1 et toutes les autres coiffeuses, le Club fournit des outils comme un site Internet. Ils permettent de gagner en visibilité et d’obtenir des clients pour démarrer en toute sérénité. 

Grâce à ces outils indispensables pour se faire connaître, les professionnels du Club sont les mieux référencés de leurs départements respectifs, sur les moteurs de recherche. Vincent Lefrançois apporte tout le soutien nécessaire et aide ses collaboratrices à travers l’assistance virtuelle, le téléphone ou directement au siège social. 

En faisant une sélection rigoureuse de ses collaboratrices, le Club est cité en exemple pour la qualité des prestations réalisées. En toute transparence, les personnes qui recherchent des coiffeurs ou coiffeuses à domicile, peuvent découvrir les avis ainsi que les critiques des clients. De quoi permettre à une future clientèle de choisir un professionnel en toute connaissance de cause. 

 Un accompagnement régulier pour réussir avec Vincent Lefrançois.

Régulièrement, les coiffeuses à domicile retrouvent sur toute la France, le patron du 1er réseau de coiffure à domicile dans l’Hexagone : Vincent Lefrançois. L’objectif est d’aider ses collaboratrices à se propulser davantage dans leur nouvelle voie. 

Comme Vincent Lefrançois le dit lui-même : « Malheureusement, il y a 70% des coiffeurs à domicile qui arrêtent leur activité dès la 1ère année, faute de clientèle, car elles pensent que c’est facile. Et finalement, c’est un vrai métier, et il y a une clientèle à développer et à fidéliser. C’est pour ça que nous existons ».

Des formations, stages et ateliers de coiffure, négociés par le Club pour ses professionnels, se déroulent régulièrement sur l’ensemble de la France. Beaucoup de coiffeurs n’hésitent pas à adhérer au réseau de Vincent Lefrançois pour ne pas échouer. En effet, pour ce pionnier dans le domaine, un bon accompagnement reste essentiel. C’est pourquoi il attache beaucoup d’importance à former régulièrement ses collaboratrices. 

Les formations sont généralement dirigées par des coiffeurs de salon, déjà aguerris à la coiffure. L’assistance compte souvent beaucoup de coiffeurs à domicile qui viennent découvrir toutes les dernières tendances en matière de coupes, de techniques et de produits. Les tendances restent en effet les mêmes, que ce soit à domicile ou dans un salon de coiffure. 

Pour ces professionnels comme Stéphanie, il est important de faire ces stages parce qu’ils les aident énormément à s’imprégner des nouveautés, à pouvoir tester leur potentiel et à gagner en assurance pour pouvoir expérimenter de nouvelles coupes lors de leurs prestations chez les clients.

Pour Vincent Lefrançois, les formations sont aussi l’occasion de recruter. Son réseau est en pleine expansion et jouit d’une convention de salarié sécurisante pour l’ensemble de ses collaboratrices. Avec la coiffure à domicile qui pèse déjà près de 7% du marché de la coiffure en France, le chiffre pourrait vite gonfler pour atteindre plus de 25%. D’où l’importance d’être à l’écoute permanente du marché.

 Avec Le Club, le chiffre d’affaires progresse...

 Les coiffeuses du réseau peuvent diversifier leur activité à travers la recherche permanente de nouveautés pour booster encore plus leur chiffre d’affaires. La possibilité est offerte notamment à travers la vente de produits capillaires et la réalisation de prestations simultanées avec des esthéticiennes, des visagistes et des relookeuses à domicile.

Si au début, il faut sans doute faire ses preuves avec les prestations groupées de plusieurs professionnels, il est possible de se constituer une réelle clientèle. L’idée séduit de plus en plus et l’une des solutions envisageables pour démarrer est de réunir du monde pour organiser des journées ou des après-midi coiffure et esthétique. Plus il y a de monde, plus cela devient intéressant, aussi bien pour les clients que pour les professionnels. 

Mais surtout, ce qui fonctionne davantage, c’est la conciergerie d’entreprise. Les professionnels du Club peuvent être amenés à se rendre au sein d’entreprises diverses, et ce, de façon régulière. Pour le bien-être de leurs salariés, certaines sociétés n’hésitent pas à aménager des espaces de coiffure dans leurs locaux. Cela permet aux employés de gagner du temps et d’être plus productifs en s’accordant des pauses beauté directement sur leur lieu de travail. Ce choix est bénéfique pour tous, y compris le client qui n’a ni déplacement à faire, ni attente. Les prestations capillaires sont directement réalisées au calme, ce qui assure un confort et une détente très profitables et appréciés surtout après une journée de travail bien chargée. 

Les différents outils offerts par le Club permettent à ses coiffeurs et coiffeuses d’être visibles et d’être facilement contactés par les conciergeries d’entreprise. Un très bon plan qui offre l’assurance de travailler de façon régulière pour une ou plusieurs entreprises à la fois, à des endroits et moments bien définis en amont. 

Comme l'émission le souligne, nous vivons aujourd’hui où tout va à 100 km à l’heure, avec un « rythme de fou ». Et les demandes ne sont pas en reste, car elles sont en constate augmentation. La France comptabilise un réel vivier de clients qui sont de plus en plus adeptes de la coiffure à domicile. 

 En conclusion...

 Au sein du Club, nos coiffeuses diffusent de la bonne humeur et gardent toujours la « patate ». Toujours dynamiques et motivées, elles savent multiplier les nouveautés, tout en respectant les désirs de leur clientèle. Le Club Vincent Lefrançois tient vivement à remercier l’équipe de Reportages pour ce documentaire de TF1 qui met en lumière la coiffure à domicile à travers notre expertise. Avec près de 6 millions de téléspectateurs, les retombées médiatiques furent excellentes pour nos professionnels. Ce tournage fut une très bonne expérience, que nous souhaitons renouveler dans le futur. 

Nous recrutons 500 coiffeurs et coiffeuses en 2017 et 2018 !