Il faut que ça cesse

Vincent Lefrançois

Il faut que ça cesse

Rien que d’y repenser ça me met dans une colère noire.

Au moment où je vous écris ces lignes nous sommes pile le jour de la sortie du 3e confinement.

 

Ce matin, comme à mon habitude, je consulte lesechos. fr pour voir les nouveautés tout en buvant mon café brûlant...

 

Et là, comme un coup de poing dans la figure, ça me revient.

 

Je revois en un éclair le matin où j’ai découvert cet article choquant des echos paru quelques jours après le deuxième confinement :

 

Il décrit la demande de notre plus gros syndicat à Emmanuel Macron de clarifier la situation de la coiffure à domicile.

 

Ce qui signifie, si on lit entre les lignes, que par souci d’une stricte égalité entre coiffeurs en salon et à domicile, tout le monde doit être condamné.

 

Autrement dit : si les coiffeurs en salon doivent fermer, tout le monde doit arrêter de travailler.

 

Cette annonce a eu l’effet d’un coup de massue pour moi.

 

Je me revois encore, le sopalin à la main, en train d’éponger mon café sur le clavier de mon ordinateur après avoir bondi de ma chaise.

 

Bien sûr le Club a pris en charge les coiffeuses qui travaillent chez nous et cela a été malgré tout difficile pour elles.

 

Mais quand je pense aux indépendantes qui ont été abandonnées et qui se sont retrouvées sans rien du jour au lendemain...

 

Certaines parlaient même de suicide dans les grands médias devant le manque de solutions…

 

Cela m’a brisé le cœur.

 

Mais si je vous écris aujourd’hui c’est avant tout pour vous féliciter d’avoir survécu à cette crise.

 

Et aussi pour vous dire qu’au Club vous serez toujours soutenue et épaulée.

 

Prenez soin de vous,

 

Vincent Lefrançois

 

04 83 93 94 61

     

 

PS : Si pour vous comme pour moi cette histoire vous semble inconcevable, je vous remets le lien de l’article.

    

Et celui de la circulaire du syndicat.

 

 

PSS : Si vous n'avez pas lu mes derniers articles : 

 

Voici ce que j'ai pour vous 

 

Ils se moquent de nous

 

Nous recrutons 500 coiffeurs et coiffeuses en 2021 et 2022 !