Coiffure à domicile : Responsabilité

Vincent Lefrançois

Coiffure à domicile : Responsabilité

Dans l’exercice de la profession, le coiffeur (se) à domicile est soumis(e) à une obligation de moyens. Il doit apporter au client le résultat escompté. Sa responsabilité n’est engagée qu’en cas de faute professionnelle grave : maladresse, négligence, manquement aux mesures sécuritaires…. Il reste alors pénalement responsable des conséquences néfastes (dommage corporel…) pouvant découler de l’emploi de certains produits (Article 221-1 du Code de la Consommation). Dès lors, il risque une amende de contravention de 2ème classe (Articles R 622-1-al.1 et 131-13 du Code Pénal).

Nous recrutons 500 coiffeurs et coiffeuses en 2020 et 2021 !