La carnet OUI OUI

Vincent Lefrançois

La carnet OUI OUI

Je suis sûr que ça vous est déjà arrivé.

 

Il y a des jours comme ça où vous n’avez pas le moral.

 

Mais bon vous devez vous accrocher et continuer de travailler.

 

C'est pour ça que j'ai toujours un petit carnet avec les meilleurs témoignages que j'ai reçu de mes coiffeuses.

 

Il me donne tellement le moral que je l’ai appelé “Le Carnet OUI OUI”.

 

D'ailleurs je vais vous en partager un avec vous, vous allez comprendre.

 

“Salut, ça fait 4 ans que je suis coiffeuse à domicile et ça n'a pas été rose tous les jours.

 

J'ai commencé à m'installer à mon compte et je n'ai pas réussi à me faire une clientèle, j'étais prête à arrêter au bout d'un an.

Je suis allée sur internet pour avoir des conseils et je suis tombée sur le site du 1er Club de la Coiffure à Domicile By Vincent Lefrançois.

 

Je les ai contactés et il m'a convaincu de les rejoindre. Grâce à eux, j'ai réussi à développer une clientèle et du coup je suis tjs coiffeuse à domicile.

 

La première chose qu'ils ont réalisée, c'est une étude de marché et du coup j'ai su qu'elles étaient les communes où il y avait des clients potentiels qui étaient en recherche d'une coiffeuse à domicile.

 

Après, ils ont retravaillé mes tarifs car j'étais trop basse sur certaines prestations et trop haute sur d'autres.

 

Nous sommes passés à la deuxième étape, il m'on fournit des flyers (beaucoup) et on a utilisé l'étude de marché, c'est-à-dire que j'ai déposé les flyers aux bons endroits où il y avait le potentiel de clients.

 

La 3e étape, il m'ont créé un profil internet et inséré dans leur 2 sites internet qu'ils ont déjà et qui sont très bien référencés par google.

 

Et pour finir, la cerise sur le gâteau. J'ai eu l'aide d'un conseiller en développement qui m'a aidé dans tout le processus.

 

Pour conclure, je suis passé de 800 euros (quand j'étais à mon compte) de CA à 3500 en moins d'un an, comme vous pouvez le voir ça va beaucoup plus vite avec eux.

 

Un seul regret, ne pas l' avoir connu avant, je ne reviens jamais en arrière avec le RSI et jamais je retournerais en salon de coiffure, j'aime trop ma liberté avec mon statut de salarié.”

 

Donc, les jours où vous n'avez pas la pêche, rappelez-vous des bons moments passés avec vos clients pour vous rebooster.

 

Vous pouvez par exemple relire des SMS que vous avez reçu, réécouter des messages ou même noter des mots qui réchauffent le cœur de vos clients dans un petit carnet.

 

Je n’ai malheureusement pas pu retrouver son nom (elle utilisait un pseudo sur le forum) pour la remercier.

 

Mais en tout cas si vous lisez cet article je veux vous remercier de nous avoir fait confiance et vous féliciter pour votre parcours…
 

Vincent Lefrançois

04 83 93 94 61

vincent@club-coiffure-domicile.fr

Nous recrutons 500 coiffeurs et coiffeuses en 2022 et 2023 !